試験向けまとめ【ECONOMIE GENERALE】CHAPITRE①その3

この記事は約5分で読めます。

参考資料のまとめ、その3。

内容は、資本主義経済の世界化と多国籍企業のグローバリゼーションから

インテグレーションへ。ダイヤ

CHAPITRE1
【De la spécialisation à l’intégration】

§3 L’époque de l’intégration ( depuis 1980 )

La spécialisation avait duré un siècle, mais la multinationalisation n’aura duré
qu’une trentaine d’années.
Depuis les années 80, on est entré dans la mondialisation caractérisée par l’intégration.
La faibless du coût des transports et la facilité des communications réduit l’obstacle des distances.
Les firmes sont devenues mobile.
Elles choisissent leur sous-traitant selon leurs coûts de production, la qualité, la fiabilité,
la compétence, la facilité de communication, les délais de livraison, et le recherche.
La proximité est des avantages pour faciliter les échanges informels, et contrôler,
entre donneur d’ordre et sous-traitant.
La firme mondialisée intègre des sous-ensembles en un produit fini, auquelle elle donne sa marque.
A la limite une firme mondialisée n’a plus aucune activité de fabrication :
tout est sous-traité ou franchisé comme McDo, Nike, ou Benetton, c’est une entreprise sans usine.

■Gérer les risques

Les institutions financiers placent des capitaux dans le monde entier.
Il est de plus en plus, de gérer les risques par cette circulation liés aux fluctuations de taux de change,
ou taux d’intéret.
C’est l’épargnant qui porte le risque, mais le risaue est un avantage lorsqu’une bulle spéculative se gonfle.
Le fonctionnement des marchés financiers contribue à agrandir les risques.
Les autres dimensions historiques de la mondialisation existe encore dans l’époque de l’intégration.
C’est le commerce de la spécialisation, Nord-Sud :
Les uns vendent des matières premières, les autrevendent des produits manufacturés et des services.
La valeur ajoutée est largement captée par ceux qui transforment.
Et cette transformation permet de se différencier et capter les marges issues de la concurrence imparfaite.
Les pays intégrés dans la mondialisation en tirtent profit.
Les multinationales sont connues et vendues mondialement.

■Un triple défi

Les 3 défis de la mondialisation : c’est d’abord le social,
la mondialisation fait plus de gagnants que de perdants.
Les bénéfices de la mondialisation sont largement distribués à la socété, mais ses coûts sont forts.
Le 2ème : gagnant de la mondialisation implique des efforts considérables vers formation et de recherche.
Le 3ème : c’est le coût à payer pour que le système de la spécialisation fonctionne sans problème.
L’Amérique refuse de payer le prix des institutions et des normes internationales qui limitentent ses activités.
Du coup la mondialisation est plus fragile.
Le monde aujourd’huit a besoin de régulation environnementale, financière, ou sociale.

コメント

タイトルとURLをコピーしました